Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Interpol rapatrie à Cotonou de présumés « gaymen » béninois refugiés à (...)

Lutte contre la cybercriminalité

Interpol rapatrie à Cotonou de présumés « gaymen » béninois refugiés à Lomé

Par S.E, 6 avril 2018 à 05:49 | 148 lectures
  

Les autorités sécuritaires du Togo ont remis ce jeudi 05 avril 2018, dans la matinée, de présumés « Gay-men » à leurs homologues du Bénin. Ces présumés escrocs de la toile ont été ramenés à Cotonou après quelques jours au Togo où ils ont trouvé refuge après le lancement de l’opération « Rambo »

Ils sont treize (13) présumés « Gay-men » (10 garçons et 03 filles) à être extradés hier matin du Togo vers le Bénin, sous les regards du Commissaire Mawuli Têko Koudouovoh, Directeur National de la Police Togolaise et Nazaire Hounnonkpe, Directeur général de la Police républicaine du Bénin.*

Détenteurs de vaudoun « Kininssi », « buveur de sang humain », ces présumés « Gay-men » sont de jeunes en quête de gain facile et dénués de tout scrupule. Certains s’adonnent aux crimes rituels à la recherche du bien matériel. Traqués par la police au Bénin, plusieurs ont cru avoir trouvé refuge au Togo où la police de ce pays ne leur a pas laissé le sommeil tranquille.

Des ordinateurs, des téléphones portables, des tablettes, des statuettes…sont, entre autres, les objets retrouvés avec ces jeunes, et remis à la police républicaines du Bénin. La cérémonie qui s’est déroulée à la Direction Générale de la Police Nationale a permis aux autorités togolaises de livrer ces présumés « gayman » . Ils seront présentés au Procureur de la république.
Selon des sources concordantes, en un mois, l’opération « Rambo » a permis de faire arrêter plus de 200présumés gay men sur le territoire béninois.
Intervenant sur la télévision nationale ce jeudi soir, le ministre de la sécurité, Sacda Lafia a expliqué que « La cybercriminalité est une délinquance mondiale qui a connu un essor avec l’avancée des technologies ». Depuis toujours, poursuit-il, « nous avons une unité spécialisée dans la lutte contre le fléau mais avec quelques faiblesses au départ. Aucun fétiche ne demande du sang humain. Mais les petits cybercriminels avides d’argent se sont tournés vers des féticheurs pour prendre ces genres de fétiches. En termes de lutte, dès qu’on va finir avec le RAVIP on va rependre avec l’enregistrement des numéros en collaboration avec les sociétés de téléphonie mobile ».

Parlant de la lutte contre ces petits délinquants, le ministre béninois de l’intérieur et de la sécurité publique a annoncé que les autorités béninoises « iront à la normalisation des activités de féticheurs parce qu’il en a qui sont des faux ». « Un fétiche qui demande du sang humain est un faux fétiche », souligne Sacca Lafia. Le ministre affirme qu’il en veux aux intellectuels. « Ils doivent amener normalement la lumière. Nous devons enseigner à la jeune génération que seule la solidarité et le travail fondent une société et non le fétichisme », a-t-il dit.

Jean-Louis KOGBEDJI

Le Général Hounnonkpè parle de la lutte contre la cybercriminalité au Bénin

Quelques semaines après le lancement de l’opération « Rambo », la police républicaine fait son premier bilan de la lutte farouche engagée contre la cybercriminalité au Bénin.

La moisson a été grande après la traque lancée contre ces jeunes cybercriminels qui perturbent la quiétude des populations et jettent du discrédit sur les dignitaires des religions endogènes. Plus de 200 arrestations déjà en un mois de traque, selon le Général Nazaire Hounnonkpè au micro de RFI.
« Le nombre est très important. On a dépassé déjà deux cents. Tous les jours on procède à des arrestations », informe le Général Nazaire Hounnonkpe, Directeur de la Police Républicaine.
Les cybercriminels béninois ont traversé un sale temps avec les éléments de Nazaire Hounnonkpè qui, par des descentes musclées, des interpellations, des écoutes téléphoniques, des témoignages, ont donné du fil à retordre à ces jeunes en quête du gain facile.
« Nous avons des équipements aujourd’hui qui permettent de tout retracer. Même quand l’appareil est vidé de ses appels et de ses messages, dès qu’on entre en possession du téléphone, on peut faire quelque chose », poursuit le patron de la police.
Les escrocs de la toile seront désormais poursuivis jusqu’à leur dernier retranchement selon le Général Nazaire Hounnonkpè, car l’Interpool est mis à contribution.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23468 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8590 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7640 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5101 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5006 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4577 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3604 lectures]

  Nos Contacts [3446 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3408 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3140 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2700 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2360 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2296 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2183 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2055 lectures]

  La Rédaction [2047 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1927 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1851 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1849 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1812 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1772 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1741 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1711 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1662 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1630 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2975
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une