Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Institut Cerco : Des apprenants séduisent parrains, chefs d’entreprises et (...)

Mise en œuvre de la pédagogie active à l’Institut CERCO

Institut Cerco : Des apprenants séduisent parrains, chefs d’entreprises et banques à la soutenance des projets des groupes d’atelier

(Dr Alain Capo Chichi explique l’initiative et invite les parents à faire confiance à leurs enfants)

Par Messan DOHOU, 26 mars 2018 à 20:55 | 118 lectures
  

L’insertion professionnelle des étudiants après l’obtention de leurs diplômes universitaires préoccupe le PDG Alain CAPO CHICHI et son équipe à l’Institut Cerco de Cotonou. Ils ont mis en place depuis cette rentrée universitaire 2017-2018, la réforme des méthodes d’enseignement par la mise en œuvre de la pédagogie active, avec l’institution des vendredis interdisciplinaires. Pour démarrer la soutenance des projets sur lesquels les apprenants ont travaillé, ce vendredi 23 mars 2018, trois groupes ont planché devant des chefs d’entreprises, des banques et des parrains en présence du fondateur de l’institut CERCO. Ils ont ému plus d’un.

Trois groupes ont planché dans leur atelier respectif. Il s’agit des groupes « Théâtre », « Mannequinat » et « Vannerie ». L’objectif de cette initiative est de permettre aux étudiants d’avoir des aptitudes professionnelles dès la fin de leurs études à l’institut CERCO.

L’autre objectif de la présentation des projets des apprenants, c’est de susciter le financement des banques et l’accompagnement des entreprises.

Pour la première série des 30 soutenances à venir, trois groupes ont planché sur leurs projets notamment : la production de Sirop d’ananas , dirigé par le groupe « Mannequinat », le projet de production d’huile d’arachide avec le groupe « Théâtre » dans l’atelier Abcd Web et le projet de production de jus d’ananas du groupe « Vannerie » dans l’atelier Conception, Innovation Production. Les étudiants n’ont pas simplement réalisé un business plan et un rapport de leur projet. Ils ont en même temps présenté aux jurys un échantillon de leur production. Le plus important pour ses apprenants est de voir dans l’environnement ce qu’ils apportent de plus aux produits existant déjà sur le marché, mieux la valeur ajoutée. Selon le PDG de l’Institut Cerco, Alain CAPO CHICHI, « la logique n’est pas d’imiter simplement mais le faire en apportant de la créativité ». A travers ces soutenances, les étudiants ont apporté leur touche personnelle. Et là l’on ne parle plus d’imitation mais d’innovation au premier degré, explique-t-il. C’est l’innovation à l’Institut Cerco.
Selon le chargé de la scolarité, monsieur Vasco Sossavi, l’Institut Cerco se veut le devoir d’accompagner les différents groupes à poursuivre dans ce sens pour avoir de véritables entrepreneurs. « D’ailleurs les meilleurs business plans seront sélectionnés et vont être subventionnés dans un partenariat gagnant-gagnant. Mieux, pour aller au bout des réalisations, le PDG CAPO-CHICHI a fait des commandes de machines de production et de transformation et autres accessoires pour accompagner ces belles idées.

Parlant des différentes présentations, Dallas Sawadogo, le président du groupe « Vannerie » a présenté un jus d’ananas dénommé ”Sensana”. C’est un produit sans additif à base d’ananas naturel. Un jus plus raffiné qui présente une particularité que les chefs d’entreprises et banques présents ont tous apprécié et approuvé. Le groupe « Mannequinat » a, quant à lui, présenté un Sirop d’ananas, qui n’est pas courant sur le marché. S’agissant du groupe « Théâtre », Nazaire Adjakoun affirme : « nous avons pensé à la production d’huile à cause du besoin et surtout de la peur des consommateurs sur la qualité ».

Pour cette première série d’une longue phase des soutenances, le président directeur général de l’Institut Cerco Dr. Alain Capo Chichi s’est dit satisfait, car cela n’avait pas été facile de convaincre les étudiants de diverses filières de comprendre que l’entreprenariat doit être au cœur de la formation. « Il y a quelques jours la Banque africaine de développement ( BAD, ndlr) a déclaré après une étude que le Bénin pour sa population active a un taux de chômage d’environ 90% , une chose qui doit interpeller, faire réfléchir les formateurs comme moi pour changer de fusil d’épaule. Et comme l’Institut CERCO se veut être une école, une usine et un incubateur, il importe de se préoccuper de leur insertion professionnelle ». De même, poursuit le PDG, « j’ai été vraiment surpris car les étudiants, pour cette soutenance, ont présenté des prototypes de leurs produits, ce qui est extraordinaire ». Dr. Alain Capo Chichi a aussi découvert que les étudiants ont du talent. C’est pourquoi, il demande aux parents de croire en leurs enfants. « Les études sont importants mais la finalité d’une formation ce n’est pas un diplôme mais la capacité d’impacter sa communauté à travers des idées innovantes », indique-t-il. Le PDG Alain Capo Chichi a remercié les parrains et les créateurs venus soutenir les enfants. Dans le passé, les formations ont été dirigées vers l’imitation mais désormais les formations doivent s’orienter vers la création et l’innovation et aujourd’hui face à la problématique du chômage des jeunes diplômés, la seule issue reste et demeure l’entrepreneuriat. L’Institut Cerco innove ainsi et séduit chefs d’entreprises et banques.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23468 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8590 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7640 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5101 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5006 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4577 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3604 lectures]

  Nos Contacts [3446 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3408 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3140 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2700 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2360 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2296 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2183 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2055 lectures]

  La Rédaction [2047 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1927 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1851 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1849 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1812 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1772 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1741 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1711 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1662 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1630 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2975
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une