Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Economie / Tech > Fostin Agbeti parle des études prospectives pour le développement du (...)

Entretien avec le Président du Conseil National de l’ ABESEPD

Fostin Agbeti parle des études prospectives pour le développement du Bénin

(« Il importe d’encourager le régime actuel qui s’est engagé à doter le Bénin d’un plan national de développement à partir de la vision Bénin 2025 Alafia », dit-il)

Par La Rédaction, 2 mai 2018 à 06:00 | 45 lectures
  

Monsieur Kokou Fostin AGBETI est le tout nouveau président du Conseil national de l’Association Béninoise des Spécialistes des Etudes Prospectives et du Developpement (ABESEPD), une association qui a été récemment mise sur les fonts baptismaux à Cotonou. Dans cet entretien, il parle des études prospectives pour le développement du Bénin et invite à encourager le régime actuel qui s’est engagé à doter le Bénin d’un plan national de développement à partir de la vision Bénin 2025 Alafia.

Les 4 Vérités : Dites, nous monsieur le Président, quelle est la genèse des études prospectives pour le développement du Bénin ?

Kokou Fostin AGBETI : Je voudrais, M. le journaliste, avant d’aborder votre première question, vous remercier au nom des membres de notre Association et de tout son Conseil National, pour l’honneur et l’opportunité que votre journal nous offre, pour partager avec le peuple béninois, vos lecteurs et vous autres journalistes et communicateurs, la genèse des études prospectives pour le développement du Bénin.

Parlons maintenant de la genèse des études prospectives pour le développement du Bénin. A qui s’adresse la réflexion prospective ?

La réflexion prospective s’adresse au développement de la personne humaine, au développement des entreprises, au développement des collectivités locales, au développement des institutions étatiques et non étatiques, au développement national ou à celui des Etats. Bref, la prospective, science de l’anticipation ou de la pro activité, s’adresse au développement.

Quelle réponse donnerez-vous si on vous demandait si le Bénin est-il développé ?

Répondre à cette question, c’est s’entendre sur ce qu’est le développement. Le développement, au sens sociologique primaire, est un ensemble d’actions jugées désirables par un peuple ou une communauté. C’est dire que le développement est un processus, c’est une dynamique. Donc on ne finit pas de se développer. Par conséquent, répondre à votre question, c’est plutôt se demander si le Bénin se donne les ressources, les moyens et les stratégies pour son développement. C’est toute la pertinence des liens de complémentarité et d’indissociabilité entre prospective, planification et développement.

Quelle est la genèse des études prospectives pour le développement du Bénin ?

Trois étapes marquent la planification du développement du Bénin la première étape est celle de 1960 à 1972. La deuxième de 1972 à 1990. Soit 40 ans de planification du développement du Bénin sans une démarche prospective. La troisième étape est celle de 1960 à nos jours c’est-à-dire du lendemain de la Conférence Nationale des forces vives à aujourd’hui. La culture prospective est intervenue pour la première fois au Bénin entre 1998 et 2001 notamment avec la vision Bénin 2025 Alafia.

Soyez clair, comment 40 ans de planification du développement du Bénin sans une démarche prospective ?

La première étape de 1960 à 1972 est marquée par deux plans nationaux de développement. Le premier plan de 1962 à 1965. Le deuxième de 1966 à 1970. Ce sont des plans conçus sur le moyen terme, soit quatre ou cinq ans ; plans conçus avec l’appui rédactionnel de l’ancienne puissance colonisatrice. Les objectifs trop ambitieux par rapport aux échéances. Cette période est celle des instabilités politiques marquées par des coups d’Etat avec des changements fréquents de gouvernement. La deuxième étape de 1972 à 1990 avec deux documents de référence que sont le discours programme du 30 novembre 1972 et le discours d’orientation du 30 novembre 1974. Cette étape a connu trois plans que sont un plan intérimaire 1972-1974, un premier plan triennal d’Etat de 1977 à 1979 avec glissement jusqu’en 1982 et le plan national de développement de 1983 à 1987. On a noté une forte dépendance de ces plans vis-à-vis de l’extérieur, la non prise en compte de l’avenir et des facteurs extérieurs, soit 40 ans de planification du développement national sans une démarche prospective.

Quelle est alors la situation au lendemain de la conférence national des forces vives ?

La troisième étape est celle des Programmes d’Ajustement Structurels (PAS) de 1990 à 2000, et à partir de 2001, des Etudes Nationales de Perspectives à Long Terme ou la vision Bénin 2025 Alafia. Au lendemain de la Conférence Nationale des forces vives, il y a la mise en veilleuse du système national de planification du développement. Face à l’échec des PAS, à la mal définition du développement assimilé à la croissance économique, ce qui est très loin d’être vrai, l’urgence d’avoir une vision stratégique claire pour le développement humain durable pour les pays africains, le PNUD s’est engagé à appuyer les pays africains dans un processus de développement sur le long terme. Résultat, le Bénin, notre pays est le seizième pays africain à réaliser les études nationales de perspectives à long terme, ayant abouti à la vision : « le Bénin est, en 2025, un pays phare, un pays bien gouverné, uni et de paix, à économie prospère et compétitive, de rayonnement culturel et de bien-être social ». Les acteurs, malheureusement n’ont pas encore réussi à faire suivre cette vision d’un plan national de développement. C’est dire que les PAG et les différents documents de Stratégies de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté ont supplanté la mise en œuvre de cette vision Bénin 2025 Alafia.

Et si on vous demandait de conclure cet entretien ?

En somme, le niveau de développement actuel du Bénin est le résultat de notre mal organisation, de notre regain tardif pour la démarche prospective et de l’absence de culture de développement de chacun de nous. Il importe d’encourager le régime actuel qui s’est engagé à doter le Bénin d’un plan national de développement à partir de la vision Bénin 2025 Alafia. Il est nécessaire pour nous tous, Béninoises et Béninois, de l’appuyer, de faciliter et d’assurer la veille stratégique dans sa mise en œuvre.Notre Association sollicite tous les Partenaires dont vous journalistes et communicateurs à nous appuyer dans notre engagement d’assurer et de faciliter la veille stratégique de la mise en œuvre de la vision Bénin 2025 Alafia et de l’appropriation de la démarche prospective dans notre pays, le Bénin.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23571 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8716 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7662 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5121 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5014 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4668 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3787 lectures]

  Nos Contacts [3530 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3457 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3159 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2711 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2391 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2309 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2214 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2076 lectures]

  La Rédaction [2072 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1938 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1874 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1870 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1830 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1797 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1756 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1724 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1679 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1638 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 3050
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une