Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Et si Atao se présentait pour donner des explications au peuple (...)

Affaire trafic de faux médicaments

Et si Atao se présentait pour donner des explications au peuple !

Par Armelle C. CHABI, 11 décembre 2017 à 05:29 | 109 lectures
  

Une perquisition a été menée dans la soirée de ce vendredi 08 décembre au domicile du député Mohamed Atao Hinnouho au quartier Wlacomey, à Akpakpa. D’importantes quantités de médicaments ont été saisies par les forces de l’ordre. Et depuis ce vendredi, le député qui a opposé une résistance à la tentative de perquisition de son domicile jeudi est introuvable. Le souhait de plus d’un Béninois est que Atao se présente pour donner des explications au peuple dans cette affaire.

Selon les témoins de la perquisition de ce vendredi, les produits saisis ont rempli plusieurs camions. Leur valeur peut être estimée à des dizaines de millions de francs CFA.
La perquisition est menée dans le cadre d’une enquête sur le démantèlement d’un réseau de trafic de faux médicaments impliquant la famille du député.
Jeudi dernier, la tentative de perquisition du domicile s’est heurtée à la résistance du député. Ce dernier ainsi que sa conjointe et d’autres personnes ont été convoqués à la Sous-Direction des affaires économiques et financières de la police pour les besoins de l’enquête. Tout comme jeudi dernier, l’intervention des forces de l’ordre ce vendredi a suscité une émeute dans le quartier où des rues ont été barrées avec des pneus enflammés, des gravats, du bois et de la ferraille. Jeudi, des personnalités à divers niveaux dont Nicéphore Soglo et des députés de la minorité parlementaire ont apporté leur soutien à Atao prétextant d’un acharnement politique.

Après la perquisition de ce vendredi et la « découverte d’une énorme quantité de médicaments illicites, contrefaçons de plusieurs assemblages de molécules », selon des sources proches des indiscrétions, pour la manifestation de la vérité le parlementaire devra se présenter à la police ou et à la justice. Surtout que ce dimanche, documents à l’appui, l’un de ses avocats, Me Kato Attita a fait croire dans l’émission spéciale zone franche de Canal 3 que « les médicaments retrouvés chez Atao sont la propriété d’un laboratoire indien exerçant en toute légalité au Benin ». De ses explications les médicaments retrouvés chez son client « ne sont pas illicites ». Il affirme par ailleurs que « la CAME est l’un des clients privilégié dudit laboratoire pharmaceutique ». On se demande jusqu’à quand Atao, compte tenu de son titre, va rester dans le maquis. Il serait bien qu’il se présente au peuple et lui donne des explications sur tout ce que disent ses avocats. Surtout qu’à la fin de la sortie de Kato Atita hier, des informations ont circulé sur les réseaux sociaux balayant de revers ces propos.

« Les avocats de Atao font de la diversion, a-t-on appris. Et pour voir clair dans ce dossier, le parlementaire ferait mieux de se présenter soit devant le peuple et donner des explications ou de se présenter à la police au à la justice pour la manifestation de la vérité. Faut-il le rappeler, plusieurs députés dont Aké Natondé se disent surpris de l’affaire de trafic de médicaments à laquelle le député Mohammed Atao Hinnouho est impliqué. « Il est impensable que le député Atao Hinnouho qui a participé aux travaux et voté pour la convention internationale de lutte contre les faux médicaments mène l’activité qu’on lui attribue », a affirmé ce dimanche le député Aké Natondé dans l’émission dominicale zone franche de canal 3. Il a estimé que la justice béninoise situe les responsabilités et fasse la lumière sur cette affaire. Et pour ce faire, Atao devra se présenter devant cette justice et donner raison ou non aux députés de la minorité qui ont fait obstruction à la perquisition de jeudi dernier. Son honorabilité en dépend.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23079 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8208 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7513 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4977 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4937 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4208 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3200 lectures]

  Nos Contacts [3139 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3038 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2624 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2586 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2274 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2225 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2034 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1976 lectures]

  La Rédaction [1914 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1854 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1776 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1739 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1706 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1659 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1637 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1606 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1586 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1572 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2800
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une