Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Sports > En battant le Maranatha football club 11 à 0, Gbikinti réalise le match (...)

Togo

En battant le Maranatha football club 11 à 0, Gbikinti réalise le match parfait pour se maintenir en Ligue 1

Par Source : Jeune Afrique, 30 mai 2017 à 21:16 | 63 lectures
  

La dernière journée du championnat de football de première division a été disputée dimanche 28 mai au Togo. Pour se maintenir dans la division d’élite, le club Gbikinti de Bassar avait besoin de marquer 11 buts. Ce qu’il a fait, face au Maranatha football club, troisième du championnat. Mardi 30 mai, la Fédération togolaise de football a suspendu provisoirement de toute activité liée au football les deux clubs et une procédure disciplinaire a également été ouverte.

Plus de huit mois après la reprise du championnat national de football de première division au Togo, la compétition est arrivée ce 28 mai à son terme avec des fortunes diverses pour les quatorze clubs en lice. Outre le sacre de l’AS Togo Port avec 48 points, c’est le maintien des Lions de Bassar qui fait polémique. Et pour cause, le club de Gbikinti est parvenu à s’octroyer la place de dernier non-relégable grâce à un scénario incroyable : laminer l’un des plus grands clubs du Togo 11-0.

« Ce résultat […] soulève beaucoup de d’interrogations qui méritent d’être éclaircies », a indiqué la Fédération togolaise de football dans un communiqué publié mardi 30 mai. Soupçonnant « fortement une possible violation des règles éthiques », celle-ci a confié l’affaire à la Chambre d’instruction de la Commission d’Éthique et suspendu provisoirement les clubs de Maranatha et Gbikinti « de toute activité organisée par la Fédération jusqu’à décision à intervenir ».

Une rivalité historique

Avant cette ultime journée du championnat, au moins six clubs étaient assurés de leur maintien. Au bas du classement, en dehors de la lanterne rouge Kotoko de Lavié (0 victoire, 4 nuls, 40 buts encaissés), quatre clubs pouvaient espérer terminer à la 10e place du classement et ainsi éviter la relégation : les Anges de Notsé, Agaza Omnisports de Lomé, Gomido de Kpalimé et Gbikinti de Bassar.
Tout s’est joué entre ces deux derniers clubs. Ce dimanche avant les coups d’envoi respectifs de la dernière journée, Gomido de Kpalimé et Gbikinti de Bassar totalisaient respectivement 31 points +6 et 31 points -1. Mais face à son adversaire du jour, le Dynamique Togolais (Dyto), Gomido n’a pu marquer plus de deux buts. Gbikinti a de son côté marqué 11 buts contre Maranatha. Deux joueurs ont même réalisé des quintuplés.

Si une bonne partie de la presse s’est interrogée sur ce résultat, certains observateurs du football togolais n’ont pas hésité à dénoncer ce qui constitue selon eux une « mascarade ».

« Gbikinti FC a marqué 9 buts en 12 matchs sur la phase retour et 11 sur un seul match de la 26e journée »

« Gbikinti FC a marqué 9 buts en 12 matchs sur la phase retour et 11 sur un seul match de la 26e journée », fait remarquer à Jeune Afrique le journaliste Junior Amenunya. « Mais les gens continuent de demander des preuves avant de s’interroger sur le dernier score », poursuit celui qui est connu pour être un fervent supporter de Gomido.

Gomido et Maranatha sont de la même préfecture et cultivent une rivalité historique. Cette rivalité intra-régionale se retrouve même au niveau des dirigeants de ces deux formations. Certains journalistes dénoncent en effet l’existence de « probables incompréhensions » entre Winnie Dogbatsè, président de Gomido et Gabriel Ameyi, président de Maranatha.

Tous les deux ont assumé par le passé de hautes responsabilités au sein de la Fédération Togolaise de Football (FTF). Si cette dernière s’est officiellement prononcée mardi, le ministère des Sports, qui s’est toujours gardé d’intervenir dans des questions relevant de la compétence des fédérations sportives, est quant à lui resté silencieux.

Les matchs du championnat arrangés ?

Avant que le communiqué de la Fédération ne soit publié, des source internes indiquaient que les responsables du foot togolais souhaitaient prendre « le temps nécessaire pour se prononcer ». Les commissions de la FTF avaient déjà statué sur différentes rencontres, pour « allégations de corruption de joueurs », « violences sur les stades » ou encore « joueur détenant deux licences pour deux clubs différents ».

Le 2 avril dernier lors de la 20e journée du championnat, des violences ont ainsi été constatées durant la rencontre entre les Anges de Notsé et Asko de Kara (joueurs agressés, bagarre et envahissement de terrain) que la Commission de discipline a sévèrement sanctionnées.

Les Anges de Notsé ont par la suite été condamnés à une amende de 500 000 FCFA avec interdiction d’accueillir leur prochain match à domicile. Asko a également dû payer une amende de 500 000 FCFA, tandis que certains de ses supporters ont été interdits de stade pour six mois.

Le jour suivant, à l’issue de la rencontre Kotoko de Lavié – Anges FC de Notsé, l’entraîneur de Kotoko Jules Koudjodji a déclaré que certains de ses joueurs lui avaient avoué avoir reçu de l’argent pour « fausser le match ». La commission d’éthique a ouvert une procédure concernant ses déclarations.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22518 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7906 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7443 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4905 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4879 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3948 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3039 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2974 lectures]

  Nos Contacts [2877 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2579 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2209 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2169 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1934 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1815 lectures]

  La Rédaction [1767 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1726 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1694 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1640 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1638 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1594 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1592 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1557 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1539 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1537 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1534 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une