Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Culture > Dibi Dobo promet donner le meilleur de lui-même

Géant concert au stade de l’Amitié Général Kérékou samedi prochain

Dibi Dobo promet donner le meilleur de lui-même

(L’icône de la musique béninoise rêve grand pour la culture de son pays)

Par La Rédaction, 12 avril 2017 à 01:25 | 89 lectures
  

Le samedi 15 avril prochain, la grande pelouse du stade de l’amitié Général Mathieu KEREKOU accueil un évènement de taille. La jeune coqueluche de la pop urbaine qu’a été Dibi Dobo à ses débuts de carrière professionnelle est de retour. Un spectacle inédit qu’organise l’icône de la musique béninoise Dibi Dobo. Le Créateur du mouvement SOYIMAVO veut signer son retour triomphal sur la scène du showbiz. Il sera entouré pour la circonstance de la crème de la musique béninoise et certains de ses amis artistes qui viendront de l’extérieur. Avec le soutien du Baobab Sagbohan Danialou et de la Diva Angélique Kidjo, Dibi Dobo rassure ses fans et leur promets le meilleur spectacle jamais vécu au Bénin. Il s’est extériorisé sur l’organisation de ce concert à travers cette interview dont voici la substance.

Vos fans vous appellent Dibi Dobo. Que signifie le pseudo Dibi Dobo ?

Dibi Dobo : Merci cher ami pour votre question. La signification de mon nom est simple. Dibi correspond à D et B en Anglais, phonétiquement, Dobo correspondant également à D et B mais cette fois-ci, en Fon et DB pour dire simplement Décibel. Dibi Dobo est un artiste, auteur, compositeur et interprète. Je suis Béninois et je développe un style musical, fusion de plusieurs genres musicaux allant du rap à l’afro-pop en passant par le RnB, chanté en Fongbé (ma langue), en Français, en Anglais, avec une habileté à faire des envolés lyriques et mélodieuses, envoutantes dans mes compositions.

Parlez-nous un peu de votre carrière musicale (vos album, vos clips, concerts etc.)

Ma Passion pour la musique en particulier et la culture en général a commencé depuis ma plus tendre enfance. Mais j’ai commencé par animer des scènes de grands publics à partir de 2003. Ma carrière s’ouvrit définitivement cette porte. J’ai fait alors la connaissance de plusieurs jeunes rappeurs comme moi, avec lesquels j’ai formé le groupe Def Lyrix. Le groupe sortira un maxi CD éponyme de 5 titres largement diffusés par les radios béninoises. Jusqu’en 2006, Def Lyrix participe à de nombreuses scènes underground et autres manifestations comme les journées culturelles. Mais bientôt les membres du groupe seront dispersés aux quatre coins du monde. Grâce à mes freestyles percutants sur des scènes hip-hop, je me suis fait très vite repérer par Kaysee Edge Montejano, une icône du Rap au Bénin avec qui j’ai fait quelques scènes. En 2006, j’ai été vainqueur du « Concours Rap de Psi » avec Big Snow. À partir de 2007, j’ai collaboré avec Duce.
La même année, j’étais projeté sur le devant de la scène lors du festival « Africa Sans Sida ». Début 2008, Dibi Dobo est lauréat du « Concours RAP » organisé par le collectif Artistes Unis pour le Rap Africain (AURA) et financé par Plan International, remportant un chèque de 1.000€ 00. En Mars, j’ai été nominé à la 18ème édition des « Faso Hip Hop Awards » à Ouagadougou, au Burkina Faso, aux côtés de Kaysee Edge Montejano. Toujours la même année, je participe aux projets de Priv8 Club, réunissant Kaysee Edge Montejano, Kaizah, Jay Killah, S@m, Kinzah… Par la suite, j’ai fait un featuring, avec E-Nasty et S@m, sur le titre « Bénin oh no ! » de l’album XV, la divine comédie de Jay-Killah, avant de rejoindre le Collectif Afro-Pop.
En 2008, j’avais donné, puisque vous me le demandez, un concert mémorable au Centre Culturel français de Cotonou ; j’ai reçu le prix de la « Meilleure chanson » pour le concours « Stop Sida » du magazine « Amour et Vie » organisé par le ministère de la Culture du Bénin. En 2009, j’ai sorti mes singles Gomé et Ezo qui marchent encore sans oublier successivement Wini Wini, Mahu et font toujours carton.
Cette même année 2009, j’ai reçu le prix du « Meilleur single aux R&R Awards, la plus grande distinction de Rap et RnB au Bénin, un événement qui précède le Festival Hip Hop Kankpé. En août, j’avais assuré la première partie du concert de Sheryfa Luna à Abidjan, Côte d’Ivoire. À la fin de l’été 2009, j’étais donc au Festival Yellow Summer, et en Décembre, j’ai fait salle comble au Hall des Arts de Cotonou, au Bénin.
Il faut aussi signaler que j’avais signé entre temps un contrat avec le label Nouvelle Donne. C’est de là que l’album Soyimavo I sortit en 2010. Ce chef d’œuvre sera nominé aux “Museke Online Africa Music Awards” dans la catégorie « Meilleure collaboration africaine » grâce à mes fructueux featurings avec beaucoup d’artistes internationaux (Singuila, Dj Arafat, Kenzah Farah, JJK, Kamnouze, Arielle T, etc). J’ai aussi parcouru plusieurs pays africains, européens et asiatiques pour j’ai vendu le pays Bénin à travers sa culture.

Dibi Dobo et le slogan SOYIMAVO, quelle relation ?

Sourire. En 2012, j’avais décidé de voler de mes propres ailes en créant, la Fondation SOYIMAVO. Mon objectif est de détecter les jeunes talents de la rue quel que soit le domaine, les prendre en charge, les développer et les révéler à travers le monde entier. Mon label SOYIMAVO MUSIC est donc une initiative qui fait tache d’huile, puisque j’ai participé à la scène de Fanny J à l’Olympia en Avril 2012 et celui de l’évènement Word African Wrestling à Bercy en Juin 2013.
A partir de 2014, j’ai consacré toute mon énergie à la réalisation de mon 2ème album et j’ai créé la surprise en 2015. La diva Angélique KIDJO a posé sa voix sur l’album Soyimavo II à travers le titre Ekomolè. Un réel coup de maitre sur un featuring cité comme l’un des meilleurs hits de l’année. Ce qui m’a valu ma nomination aux AFRIMA de la même année. J’ai lancé cet album en Décembre 2016 dernier à Cotonou. Il faut dire que j’ai reçu le soutien de mes fans et mélomanes au regard du succès d’un autre titre extrait de cet opus en duo avec May D du Nigéria. Et je vous apprends que la vidéo ‘’Mamacita’’ a recueilli plus de 2.000.000 (deux millions) de vue sur YouTube en deux semaines.

Dibi Dobo prépare un géant concert pour le 15 avril prochain. Qu’est-ce que le public béninois peut attendre de cet évènement ?

Ce concert, je l’ai dénommé RESURRECTION. Résurrection parce que j’ai vécu une histoire terrible il y a quelques mois en arrière. J’ai frôlé la mort comme d’aucuns le disent. A dire vrai, moi-même je ne savais pas que j’allais revivre. Je voyais des choses extraordinaires qui ne sont pas de ce monde. En quelque sorte, je me voyais déjà fini moi-même. C’est donc après ces évènements malheureux qui sont complètement du passé lointain que je décide de renouer le mouvement avec mes fans. J’organise ce concert aussi pour rendre Grace à mon Dieu de m’avoir ressuscité à la vie. Vous savez, je rêve grand pour la culture de mon pays. Je promets donner le meilleur de moi-même pour rassurer mes fans que je reste Dibi Dobo à travers le concert du samedi 15 Avril prochain.

Depuis peu, on entend un nom quand on parle de Dibi Dobo ; Christhelle Houndonougbo, votre Marraine. Pourquoi l’avoir choisie ?

Merci. Madame Houndonougbo est une dame de cœur. Elle est sympa. Quand j’ai porté le projet vers elle, elle n’a pas hésité une seule minute avant d’accepter avec tout ce qui l’accompagne. Elle a cru en moi et elle m’a adopté. Et mieux, elle a choisi de m’accompagner désormais pour toute ma carrière. Je n’ai pas de mot pour la remercier. C’est Dieu qui va la bénir. Voilà quoi.

Par ces temps de tension politique notamment l’actualité de la révision de la constitution, pensez-vous que le concert du 15 avril est le bienvenu ?

Ah oui. Je le pense bien. Vous savez, quand tout va mal, c’est la culture qui vient pour mettre un peu de l’ordre. La musique adoucit les mœurs dit-on. Je pense que c’est le meilleur moment pour les Béninois de se détendre et d’oublier un peu les diatribes politiques qui secouent un peu l’atmosphère dans le pays actuellement.

Un mot à l’endroit des fans et du public béninois pour ce concert ?

Je voudrais inviter tous mes fans et le public béninois, le public de Cotonou, Abomey-Calavi et environs de me rejoindre au stade ce samedi pour un mouvement, un show dibitique. L’entrée c’est juste 2000f pour soutenir l’évènement et vous avez un disque de 17 titres et un ticket de la Loterie nationale du Bénin, un sponsor de taille pour le concert, avec lequel vous avez la possibilité de gagner jusqu’à deux millions cinq (2.500.000) francs Cfa. Le show sera vraiment ouf avec les guests. Ca va commencer à partir de 17h17.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22872 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8101 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7491 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4946 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4927 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4104 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3138 lectures]

  Nos Contacts [3021 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3013 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2610 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2246 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [2245 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2207 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1976 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1962 lectures]

  La Rédaction [1867 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1838 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1750 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1705 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1666 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1631 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1625 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1568 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1565 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1556 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2725
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une