Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Cours et tribunaux paralysés dès ce lundi

Pour protester contre le retrait du droit de grève aux magistrats

Cours et tribunaux paralysés dès ce lundi

Par La Rédaction, 8 janvier 2018 à 04:49 | 91 lectures
  

Pour protester contre le retrait du droit de grève aux magistrats, l’Assemblée générale de l’UNAMAB a décidé d’observer un mouvement de grève de 5 jours sur 5 jours, tacitement reconductible, à compter du lundi 08 janvier 2018.
Tribunaux et cours sont donc paralysés dès ce lundi. Lire la motion de grève de l’Unamab signé du Président du bureau exécutif, Michel Adjaka.

MOTION DE GREVE DE L’UNION NATIONALE DES MAGISTRATS DU BENIN (UNAMAB)
A

Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation,
Vu la Convention N°87 de l’Organisation Internationale du Travail relative à la liberté syndicale et à la protection du droit syndical ratifiée par le Bénin ;
Vu la constitution de la République du Bénin du 11 décembre 1990, notamment en son titre VI ;
Vu la Loi N°2001-37 du 27 août 2002 portant organisation judiciaire en République du Bénin ;
Vu la Loi N°94-027 du 15 juin 1999 relative au Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) ;
Vu la Loi N°2001-35 du 21 février 2003 portant Statut de la Magistrature ;
Vu la Loi N°86-013 du 26 février 1986 portant Statut Général des Agents Permanents de l’Etat ;
Vu la Loi N°2001-09 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève en République du Bénin ;
Vu les résolutions de l’Assemblée Générale de l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (UNAMAB) du 04 janvier 2018 ;
Considérant que ladite Assemblée Générale a relevé que le droit de grève est consacré par l’article 31 de la Constitution du 11 décembre 1990, qui n’est qu’une simple internalisation de l’article 8 du Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ;
Considérant qu’en décidant de sacraliser le droit de grève, le constituant a engagé l’Etat à reconnaître et garantir ce droit à tous les travailleurs, y compris les forces de défense et de sécurité ;
Considérant que saisie le 13 janvier 2006 du contrôle de conformité à la Constitution de la loi 2005-43 du 29 décembre 2005 portant statuts général des personnels militaires des forces armées béninoises, la Cour constitutionnelle, par décision DCC- 06-034 du 04 avril 2006, a jugé que « Le droit de grève proclamé et consacré par la Constitution est un droit absolu au profit de l’ensemble des travailleurs(…). Le législateur ordinaire ne peut porter atteinte à ce droit » ;
Considérant curieusement que lors du contrôle de conformité à la Constitution de la loi N°2011-25 portant règles générales applicables aux personnels militaires et assimilés en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle a opéré un revirement de jurisprudence et a estimé que le droit de grève, bien que fondamental, n’est pas absolu ;
Considérant que prétextant de cette nouvelle position de la Cour constitutionnelle, l’Assemblé nationale a, le 28 décembre 2017, retiré subrepticement le droit de grève aux agents de la santé, de la justice et de sécurité ;
Considérant que non satisfait de ce coup de force constitutionnel, le 02 janvier 2018, lors de l’examen de la loi portant statut de la magistrature, l’Assemblée nationale a confirmé son désir d’en découdre avec les magistrats en leur retirant le droit de grève par une disposition introduite dans cette loi ;
Considérant que des débats parlementaires, il ressort que le nouveau statut vise à améliorer substantiellement les conditions de vie et de travail des magistrats ;
L’UNAMAB fustige cette manœuvre consistant à troquer le droit de grève, une liberté fondamentale, contre les avantages en nature ou en espèce ;
Considérant que ne pouvant tolérer un recul démocratique, ni une vassalisation du pouvoir judiciaire et de ses acteurs, l’UNAMAB estime qu’il urge de riposter avec vigueur à la liquidation amorcée de la démocratie béninoise acquise de hautes luttes ;

DECIDE
d’observer, à compter du lundi 08 janvier 2018, jusqu’au retrait de cette disposition liberticide de la nouvelle loi portant statut de la magistrature, un mouvement de grève de protestation de cinq (05) jours, tacitement reconductible, du lundi au vendredi.

Fait à Cotonou, le 04 janvier 2018.
Le Président du BE/UNAMAB
Michel ADJAKA



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23706 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8872 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7690 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5146 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5027 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4760 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3978 lectures]

  Nos Contacts [3566 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3515 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3206 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2721 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2424 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2327 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2245 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2103 lectures]

  La Rédaction [2092 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1949 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1905 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1888 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1848 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1819 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1768 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1738 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1706 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1648 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 3175
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une