Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Christelle Houndonougbo élue présidente

4èm Congrès ordinaire du Parti ‘’Congrès du Peuple pour le Progrès’’

Christelle Houndonougbo élue présidente

(Le congrès ordinaire a décidé de retirer le CPP de l’alliance FCBE et recommande au Bureau Politique de travailler à un repositionnement du parti)

Par Roméo TOSSOU, 22 février 2017 à 02:32 | 79 lectures
  

Conformément à ces textes fondamentaux, le parti ‘’Congrès du Peuple pour le Progrès’’ a tenu son quatrième congrès ordinaire ce samedi 18 février 2017 dans la salle de conférence du stade Général Mathieu Kérékou. Au terme de l’élection des membres du nouveau bureau exécutif, les congressistes ont porté leur confiance sur une militante chevronnée et engagée. C’est une première dans l’histoire politique du parti.

Christelle Dossi Sègbèya Houdonougbo porte désormais la flamme du parti politique ‘’Congrès du Peuple pour le Progrès’’. Dame de fer, elle continue de pousser des ailes d’espoir au profit des femmes et jeunes béninois. Pour certains observateurs, une femme élue présidente d’un mouvement politique au Bénin est un acte de bravoure au vu de l’omniprésence des hommes dans cette arêne. D’abord, la nouvelle présidente n’est pas étrangère au monde politique béninois. Militante chevronnée du Cpp, véritable soutien au candidat malheureux de la présidentielle de 2016, Lionel Zinsou, Christelle Dossi Sègbèya Houdonougbo, est un défenseur à part entière de la cause juvénile, particulièrement celle féminine, et la cause des détenus de nos prisons. Ancienne cadre du ministère de la jeunesse, des sports et des loisirs ; l’ex directrice du Centre des œuvres Universitaires et Sociales mériter ainsi la confiance des militants du parti Cpp. Elle devient du coup, la première femme appelée à garder les clés d’un parti politique d’envergure au Bénin. On ne le dira jamais assez, c’est sa compétence, sa rigueur et son engagement pour le travail bien fait qui viennent d’être récompensés. L’histoire retiendra donc qu’elle est la première femme à diriger le Cpp.

Dans son discours de prise de charge, la nouvelle présidente du Cpp a rendu grâce à Dieu, le père miséricordieux. Elle a ensuite remercié les congressistes et par ricochet les militantes et militants, le président d’honneur du parti Jean Gounomgbé sans oublier les pères fondateurs. Consciente de l’ampleur de la tâche à elle confiée, Christelle H. réaffirme sa détermination à porter les idéaux du parti avec engagement, loyauté, dextérité, courage et sérénité. Elle « appelle la jeunesse éternelle de notre pays à un sursaut patriotique, dans une alliance sans cesse renouvelée à travers l’amour de notre patrie commune, l’amour du Bénin qui gagne, l’amour de la patrie pour parachever la structuration de nos ambitions légitimes parmi lesquelles, la bonne gestion du ‘’pays Bénin’’ ».
Parlant des chantiers à aborder par le nouveau bureau qu’elle dirige, elle citre entre autres, la relance et le rayonnement du Cpp à travers le renouvellement ou l’installation des structures de base ; la promotion des valeurs militantes portées par les femmes et la jeunesse ; le repositionnement pour les futures perspectives et échéances politiques ; l’identification des militantes et militants.
D’autres activités ont précédé cette élection. Il s’agit de la présentation du rapport d’activités du bureau sortant et le rapport moral du président sortant ; la relecture des textes fondamentaux et l’adoption des nouveaux statuts.

L’alternance régulière, l’un des crédos du parti Cpp.

Au cours de la cérémonie d’ouverture dudit congrès, on note la présence d’une dizaine de délégations de partis politiques et de plusieurs députés à l’assemblée nationale : le Parti du Renouveau Démocratique ; l’alliance des Forces Cauris pour un Bénin Emergent ; le Mouvement Espoir du Bénin du Professeur Abiolaetc. Dans leur discours, ces derniers ont félicité le Cpp pour le respect strict de ses textes fondamentaux. Raphaël Akotègon, représentant la délégation du Prd s’est dit admiratif du parcours du Cpp.« Notre parti politique souhaite que les résolutions de ce congrès puissent contribuer d’avantage au renforcement de la démocratie béninoise », a-t-il déclaré.
L’ancien Vice-premier ministre de Yayi, ProfesseurAbiola invite, quant à lui, tous les béninois à se battre pour la réussite des réformes institutionnelles et politiques qu’a annoncées le gouvernement de la rupture ou du Nouveau départ. Selon le professeur François Abiola, c’est le prix à payer pour assurer une indépendance totale des partis politiques vis-à-vis des chefs d’Etat. « …notre règle au MEsB, c’est d’avoir trois ou quatre grands partis politiques au Bénin afin de permettre au gouvernement de les financer pour que ces derniers cessent d’être dans le giron des chefs d’Etat » a-t-il conclu. Les compliments, le Cpp et ses dirigeants en ont reçu autant de la part des invités. Selon le représentant de la délégation des Fcbe, « les résultats incontestables que nous avons par le passé n’auraient pas été chose possible sans le concours du Cpp. C’est à féliciter ». Pour Paul Hounkpè, les prouesses du Cpp au coté de l’ancienne alliance politique de la majorité présidentielle ne sont plus à démontrer. Il invite à la fin de son intervention, les militantes et militants surtout les membres du BEN du Cpp à plus de courage pour affronter et surpasser les difficultés futures. Le dernier discours prononcé à l’occasion de cette cérémonie d’ouverture a été l’œuvre du président d’honneur du Cpp. Monsieur Jean GOUNOMBE a souhaité que son édifice reste le lieu où domine la vérité. Selon ce dernier, l’organisation régulière des congrès témoigne l’indépendance qui règne au sein du parti. Dons, les décisions qui sont prises au cours de ce congrès seront prises de façon indépendante ; a soulignéle président d’honneur. C’est-à-dire « soutenir ou pas le gouvernement de la rupture ou du Nouveau départ ; rester ou pas avec les Fcbe », tout cela se fera sans aucune contrainte extérieure. Le parti a décidé de tourner dos aux Fcbe.
Ayant pour idéologie la sociale démocratie, le Cpp a par le passé apporté diverses contributions sur la gestion politique au Bénin. On peut citer l’initiative qui a conduit à la signature d’un accord de paix en aout 2005 (à la fin du deuxième et dernier mandat constitutionnel du président d’alors). Cet accord de paix signé au Centre international de Cotonou fut l’un des initiatives phares du Cpp. Aussi, a-t-il participé depuis 1999, c’est-à-dire un an après sa création, à toutes les élections organisées au Bénin. On peut donc dire que vingt ans après sa création, le Cpp n’a de cesse contribué à la maturité politique des populations à la base. La nouvelle équipe est invitée à tisser la nouvelle corde à l’ancienne afin d’assurer le bonheur aux populations béninoises particulièrement les jeunes et les femmes.

DECLARATION POLITIQUE du 4ème CONGRES ORDINAIREDU CPP

Le Parti "Congrès du Peuple pour le Progrès" (CPP) a tenu son quatrième congrès ordinaire les 17 et 18 février 2017 à Cotonou. Au cours des travaux, le congrès a adopté la déclaration suivante. Respectant les engagements de l’alliance éveil à laquelle il faisait parti, le CPP a soutenu le candidat BONI YAYI au second tour des élections présidentielles de 2006. Au lendemain de sa prise de pouvoir, le CPP a participé à la mise en place, en 2007, de l’alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) pour soutenir ses actions. Ainsi donc le CPP est un membre fondateur de l’alliance FCBE. A cet effet, le CPP a soutenu de façon engagée et sincère le Chef de l’Etat d’alors, non seulement à travers ses propres activités, mais aussi et surtout à travers l’alliance FCBE en dépit de nombreux problèmes qui ont jalonné cette collaboration. Mieux, le CPP a soutenu, et ceci, fortement, le choix du candidat Lionel ZINSOU indiqué par le Président BONI YAYI aux élections présidentielles de 2016. C’est dire combien le CPP est resté fidèle et loyal aux idéaux du Président BONI YAYI. L’engagement initial du CPP était de soutenir le Président BONI YAYI jusqu’à la fin de son régime. Cet objectif atteint, le CPP a jugé nécessaire de retrouver son autonomie et de remobiliser sa troupe. Ainsi, le quatrième congrès ordinaire a décidé de retirer le CPP de l’alliance FCBE et recommande au Bureau Politique et au nouveau Bureau Exécutif de travailler à un repositionnement du parti allant dans le sens de la réussite de la réforme du système partisan dans notre pays. Prenant la mesure de ce défi, le quatrième congrès ordinaire lance un appel à tous les militants du Parti CPP pour une mobilisation totale et permanente.
Fait à Cotonou, le 18 février 2017 Le Congrès



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [22560 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [7919 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7446 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [4907 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [4882 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [3964 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3044 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [2977 lectures]

  Nos Contacts [2891 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2581 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2211 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2172 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [1936 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1816 lectures]

  La Rédaction [1777 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1727 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [1708 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [1663 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1645 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1640 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1596 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1594 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1541 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1538 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1535 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2625
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une