Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Politique > Benin ; Petrolin reste serein et attend la notification du Bénin et du (...)

Annonce par la presse du choix de la Chine pour le projet ferroviaire Cotonou-Niamey

Benin ; Petrolin reste serein et attend la notification du Bénin et du Niger

(« Le retrait de PETROLIN sera le résultat d’une négociation entre les Etats Bénin et du Niger », dixit Madame Claudine Prudencio sur Diaspora Fm 102.3 hier)

Par Jean-Louis KOGBEDJI, 22 mars 2018 à 04:32 | 51 lectures
  

Nouveau rebondissement dans le projet ferroviaire Bénin-Niger. Dans une publication, au sujet du projet de construction et de réhabilitation de la voie ferrée Cotonou-Niamey, il est annoncé le choix de la Chine en lieu et place du Groupe Petrolin qui a gagné l’appel d’offres. S’exprimant sur Diaspora Fm fm 102.3 ce mercredi, madame Claudine Prudencio a été on ne peut plus clair. Selon elle, le Groupe Petrolin reste serein et attend la notification de cette décision des deux Etats, à savoir le Bénin et le Niger. « Le retrait de PETROLIN sera le résultat d’une négociation entre les Etats du Bénin et du Niger », a-t-elle insisté.

Faut-il le souligner, le groupe PETROLIN a, à son actif, des décisions de justice, dont une de la Cour d’Appel de Cotonou, renforcée par un Arrêt de la Cour Suprême. La Haute juridiction a en effet décidé que la concession faite à BOLLORE est une voie de fait et a ordonné à ce dernier de cesser tous travaux sur la ligne ferroviaire.
Elle informe que le retrait de PETROLIN du projet n’a pas encore été notifié au groupe. Ainsi dit, si l’option du retrait à « l’amiable » du groupe PETROLIN de ce projet n’est pas encore une option formellement notifiée au groupe PETROLIN, en attendant une éventuelle notification, Madame Claudine Prudencio indique que le groupe PETROLIN reste ouvert à toutes négociations. « Le retrait de PETROLIN sera le résultat d’une négociation entre les Etats Bénin et du Niger », précise madame Prudencio.

Ce que l’opinion publique devra savoir, explique madame Claudine Prudencio, si le groupe PETROLIN a été déclaré adjudicataire, c’est les conclusions d’un appel d’offre international lancé par les Etats du Bénin et du Niger qui l’en ont jugé capable

Dans une interview publié ce 19 mars par le site challenges.fr et repris par plusieurs organes de presse au Bénin, le Président Patrice TALON aurait confié à ses interlocuteurs qu’il souhaitait que les groupes PETROLIN et BOLLORE se retirent « à l’amiable » du projet de réhabilitation et de construction de la voie ferrée Cotonou-Niamey. Avez-vous connaissance de cette information ?

Nous avons bel et bien connaissance de ce souhait du Président Patrice TALON. Mais nous tenons à préciser que le retrait éventuel de PETROLIN du chemin de fer, n’a aucun lien avec le retrait de Bolloré du chemin de fer. Une décision de la Cour d’Appel de Cotonou, renforcer par l’arrêt de la Cour Suprême a décidé que la concession faite à Bolloré est une voie de fait et a ordonné à Bolloré de cesser tous travaux sur la ligne ferroviaire. Y résulte de ce qui précède que le départ de Bolloré est une décision judiciaire qui est exécutoire. Alors que le retrait de PETROLIN sera le résultat d’une négociation entre les Etats Bénin et du Niger.

Je vais renchérir en disant que PETROLIN a des droits que lui confèrent la notification de l’adjudication, et les décisions de justice intervenues.
Les termes des négociations projetées entre les Etats et PETROLIN, n’ont aucune conséquence sur l’injonction faite à Bolloré de cesser tous les travaux sur le chemin de fer. Il s’agit d’une conséquence de l’effet relatif des contrats donc la négociation entre les Etats et PETROLIN n’empêche pas d’opposer la décision de justice à Bolloré.
Le Président Patrice TALON a-t-il formellement notifié au groupe PETROLIN cette option ?
Cette option n’est pas encore formellement notifiée au Groupe PETROLIN.

Le Président TALON ne serait pas favorable au fait qu’un opérateur économique tout seul investisse dans la réalisation du projet. Comprenez-vous cette position ?
Nous tenons à rappeler à l’attention de l’opinion publique que si le Groupe PETROLIN a été déclaré adjudicataire, c’est justement un appel d’offres international lancé par les Etats du BENIN et du NIGER, qui l’en a jugé capable tant financièrement que techniquement.
A aucun moment, le Groupe PETROLIN n’a été défaillant sur aucun projet.

Selon un commentaire du journal, Monsieur Samuel DOSSOU-AWORET « n’aurait pas la surface financière suffisante pour réaliser le projet ». Que répondez-vous à cette allégation ?
Nous ne savons pas sur quoi, les auteurs de cette allégation ou le journal auquel vous faites allusion, se base pour affirmer une telle chose. Le Groupe PETROLIN a fait ses preuves en réalisant sur fonds propres le Port sec de Parakou dont l’ampleur des investissements peut être constatée sur place à Parakou.

Le Groupe PETROLIN a rendu disponible les frais d’indemnisation des présumés propriétaires du domaine devant abrité le second Port en eaux profondes de Sèmè Podji et a réalisé toutes les études y afférentes. Nous ajoutons que celui qui n’a pas une surface financière ne peut pas accepter de payer en lieu et place de son cocontractant l’Etat, autant de milliards de nos francs, alors que cela ne relève pas de ses obligations. Il s’agit d’une obligation qui incombait à l’Etat Béninois que le Groupe PETROLIN a suppléé. Le Groupe PETROLIN a fait ses preuves dans plusieurs pays en Afrique, en Europe et aux Etats- Unis. En tout état de cause, un opérateur crédible comme Le Groupe PETROLIN, a toujours le soutien de ses partenaires internationaux.

A en croire Challenges.fr, les Présidents nigérien et béninois s’accorderaient sur le choix de la Chine pour reprendre en mains le projet contre une « équitable indemnisation ». Seriez-vous favorable à cette option ?

Nous attendons d’être officiellement saisis des propositions des deux Etats.

Merci

Source : Diaspora fm 102.3.



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23468 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8590 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7640 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5101 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5006 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4577 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3604 lectures]

  Nos Contacts [3446 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3408 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3140 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2700 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2360 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2296 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2183 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2055 lectures]

  La Rédaction [2047 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1927 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1851 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1849 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1812 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1772 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1741 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1711 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1662 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1630 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 2975
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une