Quotidien béninois d'informations, d'analyses, d'investigations et de publicités paraissant à Cotonou - ISSN : 1840-782X - Tel: +229 21 03 87 76
Accueil > Société / Santé > Alokpo et le CCCR invitent les acteurs politiques et les béninois à (...)

Révision de la Constitution du 11 décembre 1990

Alokpo et le CCCR invitent les acteurs politiques et les béninois à privilégier le dialogue

Par Zillah Ruth ZEVOUNOU, 1er octobre 2013 à 20:13 | 151 lectures
  

Composé des responsables de cultes endogènes, des responsables de l’islam et des confessions chrétiennes, le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses ont un seul objectif. Contribuer à l’enracinement de la paix dans le pays. Réunis à l’INFOSEC de Cotonou lundi dernier, ils ont fait une déclaration par rapport à certains sujets de l’actualité.

Composé des responsables de cultes endogènes, des responsables de l’islam et des confessions chrétiennes, le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses ont un seul objectif. Contribuer à l’enracinement de la paix dans le pays. Réunis à l’INFOSEC de Cotonou lundi dernier, ils ont fait une déclaration par rapport à certains sujets de l’actualité.
La question relative à la révision de la constitution, la correction de la LEPI et la situation économique du Bénin. Ce sont les sujets sur les quels ces responsables des confessions religieuses se sont prononcés. Placé sous le signe de la paix et de la cohésion sociale, le cadre de concertation joue un rôle important dans la préservation de la paix au Bénin. Selon le secrétaire de ce cadre, Fanou Fulbert, « le cadre de concertation a été mise en place suite à une rencontre organisée par l’ancien président du Bénin à la veille de l’élection présidentielle de 2006. Et si nous avons initié cette rencontre ce jour, c’est pour demander au peuple de rester serein pour que la paix règne pour toujours. Car, lorsque la quiétude du peuple est troublée et que la paix est menacée, il est impossible de vaquer aux activités quotidiennes ». Pour le président Allao de l’église méthodiste et pour les autres, il urge de corriger la LEPI dans le fond et la forme avant d’aller aux élections. Un message est lancé à l’endroit des députés pour organiser un consensus pour la compréhension et la paix ». Ainsi, le pasteur Allokpè par la voix de tous ses frères a exhorté toute la classe politique à dominer les passions, à vaincre la colère et à enterrer la hache de guerre.


Déclaration du Cadre de concertation des confessions religieuses (CCCR)

Considérant qu’à chaque détour de la vie politique dans notre pays, les Confessions religieuses, réunies dans le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses (CCR), ont toujours joué d’avant-garde en vue de la paix et de la cohésion nationale ;
Considérant que les Confessions Religieuses constituent une composante à part entière de la société civile ;
Considérant que le Cadre de Concertations Religieuses a pour Mission entre autres :
-  De contribuer de façon significative à l’enracinement de la démocratie au Bénin ;
-  La méditation et le dialogue social, à l’arbitrage et à la prévention des conflits ;
-  La culture de l’amour de paix au niveau des citoyens ;
-  L’éducation au civisme ;
-  L’instauration d’un Bénin émergeant et stable
-  Etc
Le cadre de Concertation des Confessions Religieuses (CCR) s’est réuni ce jour , lundi 30 septembre à Cotonou.
Au cours de cette réunion, le cadre de Concertation des Confessions Religieuses a procédé à une profonde analyse de la situation politique et socioéconomique au Bénin, notamment :
-  La question relative au projet de révision de la Loi N° 90-032 DU 11 décembre 1990, portant Constitution de la République du Bénin ;
-  La question relative à la liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) ;
-  La situation économique du Bénin.
A l’issue de ses travaux, le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses a rendu publique la déclaration suivante :

I. De la révision de la CONSTITUTION
Dans son acte constitutif, l’UNESCO déclare : « Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix. »
La sauvegarde de la paix et la cohésion sont à ce prix.
Le CCR se félicite et se rassure que le peuple béninois à toujours su rechercher dans son génie propre, les valeurs de civilisation culturelles philosophiques et spirituelles qui animent les formes de son patriotisme.
Aussi, le CCR invite-t-il l’ensemble de toute la classe politique, les acteurs politiques, toutes tendances confondus, majorité et opposition, à dominer les passions, à enterrer la hache de guerre, et vaincre la colère.
Le CCR estime que le débat qui a cours sur la révision ou non de la Constitution du 11 Décembre 1990 est passionné voire et mérite d’être recentré autour de quelques questions simples.
-  Quels avantages à réviser notre Constitution ?
-  Quels avantages les innovations apportent-elles ?
-  Les options fondamentales sont-elles préservées ?
-  Y a-t-il des imperfections dans le nouveau texte proposé ?
-  Quelles sont les dispositions prévues pour la mise en œuvre de la révision ?
La constitution étant la loi des lois, applicable à toute la Nation, aux dirigeants comme citoyens, le CCR estime qu’il n’y a pas péril à la réviser et exhorte les acteurs politiques, le peuple béninois tout entier à recentrer le débat, à privilégier le dialogue paisible, a taire les suspicions et la guéguerre, à privilégier l’intérêt supérieur de la Nation.
La révision de la constitution se fera pas dans la rue, mais à l’Assemblée Nationale.
Si le ¾ des députés votent le référendum aura lieu. Si les 4/5 votent la constitution sera réviser sans référendum.

II. De la liste Electorale Permanente Informatisée (LEPI)

Après les dernières consultations électorales ayant permis d’élire le Président de la République et de renouveler le Parlement, notre pays a frôlé la catastrophe du fait de la Liste Électorale Permanente Informatisée (LEPI) qui est contestée en raison des insuffisances qu’elle comporte. Il faut à tout prix corriger avant toute opération électorale.
III. De la situation socioéconomique

L a situation socioéconomique que traverse notre pays depuis quelques temps ne saurait laisser le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses indifférent.
Les populations sont en effet de plus en plus nombreuses à se plaindre de la précarité dans laquelle elles vivent. Ceux d’entre nous qui travaillent aujourd’hui dans n’importe quel secteur d’activité doivent redoubler d’ardeur au travail, la lutte contre la corruption devra être men »e avec plus d’efficacité. Le CCR invite tous ceux qui détiennent une parcelle de pouvoir à faire un examen de conscience pour qu’ensemble nous puissions sortir notre pays de l’ornière ou il se trouve.
Cotonou, le 27/09/2013

Le Cadre de Concertation des Confessions Religieuses (CCR)



Les articles les plus lus

  Concours de recrutement de 1175 APE et de 502 douaniers [23711 lectures]

  Une travailleuse de sexe déshabille un militaire "djakpata" à Menontin [8877 lectures]

  Les 83 probables députés élus pour la 7ème législature [7692 lectures]

  Yayi et Claude Padonou engagent le recrutement de 1000 jeunes [5147 lectures]

  Les sanctions auxquelles sont exposés les contrevenants [5029 lectures]

  La liste des 687 journalistes éligibles [4781 lectures]

  L’Etat reconnait une nouvelle liste de 37 universités privées [3998 lectures]

  Nos Contacts [3570 lectures]

  Liste définitive des 546 coordonnateurs d’arrondissements [3517 lectures]

  Sagbohan Danialou lutte contre la mort au Cnhu [3208 lectures]

  Lagos honore le General Gbian [2722 lectures]

  Le SMIG passe de 31.625 à 40.000 FCFA au Bénin [2426 lectures]

  La liste des 60 jeunes béninois présélectionnés pour la phase 2 [2329 lectures]

  L’IFSIO Parakou recrute sur concours 30 étudiants [2248 lectures]

  Une dame et son mari expulsés de leur location à Cotonou [2104 lectures]

  La Rédaction [2094 lectures]

  Un caporal-chef risque la radiation [1951 lectures]

  La liste des 30 établissements privés autorisés dont les filières de licence et de master sont homologuées [1908 lectures]

  Djibril Sagbohan inhumé ce jour à Porto-Novo [1890 lectures]

  Un deuxième puits de pétrole découvert à 80 km des côtes béninoises [1853 lectures]

  Fin des discussions entre Kerry et Lavrov, le dialogue continue [1821 lectures]

  16% comme taux national d’admissibilité au Bepc 2016 au Bénin [1771 lectures]

  Marcel de Souza offre le perchoir à Me Adrien Houngbédji [1739 lectures]

  Un voleur fait le sourd muet pour tromper la vigilance des forces de l’ordre [1707 lectures]

  Daniel Edah lance l’ouvrage " IL FERA BEAU" [1649 lectures]

Voir aussi : 0 | 25 | 50 | 75 | 100 | 125 | 150 | 175 | 200 | ... | 3175
Articles Similaires

Chronique

Examens de fin d’année : la vérité

Encore quelques semaines et bonjour les examens de fin d’année. Des milliers de nos compatriotes, dans tous les ordres enseignement, plancheront pour justifier leur année scolaire. Ils sont appelés à la conclure de la bonne manière qui soit. Il s’agit, presque toujours, d’un temps fort de la vie nationale, objet de... Lire la Chronique

  Examens de fin d’année : la vérité , 4 mai 2017

  Electorat flexible , 17 mars 2016 par Man Soph !

  Sélection naturelle de candidatures , 8 décembre 2015 par Man Soph !

  Gestion difficile d’un choix , 27 novembre 2015 par Man Soph !

  Le dernier mot , 27 novembre 2015 par Man Soph !

Voir aussi : 0 | 5 | 10 | 15 | 20
Flyer Wasexo.com

Conseil des Ministres

Suivez-nous

           

Ont fait la Une